Exemples de routine

Exemples de routines

Question

J’ai un fils de 5 ans qui a été diagnostiqué Asperger et j’ai besoin d’aide pour faire un planning quotidien qui nous aidera tous les deux. Je suis en détresse. Quelqu’un pourrait-il m’aider, s’il vous plaît ? J’aimerais avoir des exemples de planning.

Réponse

Un planning quotidien est bénéfique pour l’enfant Asperger en lui donnant l’environnement structuré qui est crucial pour leur sentiment de sécurité et de contrôle. Si vous passez un moment à la maternelle ou à l’école primaire, vous vous émerveillerez de la capacité de l’enseignant à organiser la journée des élèves.

Quand vous comprenez la nature de l’attachement chez les enfants Asperger plus âgés, vous réalisez qu’une communication partagée remplacent l’attachement des très jeunes enfants Asperger. Le planning quotidien signale les objectifs de la famille et permet à l’enfant d’y contribuer. Chaque fois qu’il suit le planning, il a un petit, mais cumulé, sentiment de contrôle sur son environnement.

Suivez ces simples étapes pour créer un planning quotidien pour votre famille :

Étape 1 : analysez votre journée

Faites une étude simple mais consistante du temps. Le moyen le plus facile de le faire est d’imprimer un calendrier quotidien. Notez ce que chaque membre de la famille fait chaque jour. Cherchez les moments problème, et réfléchissez à comment le planning peut les structurer pour éliminer les problèmes de comportement, de stress, de fatigue, de faim, et de désorganisation.

Étape 2 : réfléchissez à ce que vous voulez

Moins de confusion le matin, les devoirs faits avant le dîner, les enfants au lit à une certaine heure, des moments de jeu en famille, de la relaxation, une maison propre – il est temps de réfléchir à ce que vous voulez dans la vie de famille. Concentrez-vous sur un équilibre entre les activités et le repos pour votre famille. Prenez en compte les besoins à la fois des parents et des enfants.

Étape 3 : écrivez le tout

Prenez une grande feuille de papier et un marqueur, et écrivez le tout pour que tout le monde voie. Affichez-le dans la cuisine, et dites au petit Asperger que vous allez maintenant le suivre. Il y a de grandes chances qu’il y ait de la rébellion, donc les parents doivent rester fermes.

Étape 4 : suivez le planning pendant une semaine

Regardez souvent le planning, et laissez-le guider vos journées pendant au moins une semaine. Demandez aux enfants de suivre l’emploi du temps et de le suivre. Si vous devez le leur rappeler, faites-le ; mais votre but est de leur apprendre à gérer leur partie du planning.

Étape 5 : validez

Après la permière semaine, regardez ce qui va bien et ce qui doit changer dans le planning. Faites les changements, et écrivez-le sur une nouvelle grande feuille. Continuez de le suivre jusqu’à ce que ce soit une seconde nature. En quelques semaines, vous serez émerveillé du changement en mieux de votre vie de famille à l’aide de ce simple outil.

Voici un exemple parmi tant d’autres de planning pour un enfant Asperger :

Tôt le matin

7h30-8h15 : les enfants et les parents prennent le petit-déjeuner ensemble.

8h15-8h43 : toilette : quand les enfants ont fini de déjeuner, il lit ou écoute de la musique.

Le matin

 

8h45-9h : temps de partage : conversation ; musique, sport, ou chants ; jeux de doigts.

9h-10h : jeu libre : les enfants choisissent un de leurs intérêts : art, jeux de construction, coin bibliothèque, jeux de carte, coin poupées, bac à sable.

10h-10h15 : rangement : ils rangent le matériel ; quand ils ont fini, ils choisissent un livre pour lire.

10h15-10h30 : histoire : la durée de l’histoire doit varier en fonction de l’âge des enfants.

10h30-10h50 : collation et préparation pour aller dehors.

10h50-11h45 : jeux en plein air : les enfants choisissent entre des structures à grimper, des jouets à roue, des balles, des cerceaux, le bac à sable, du travail avec le bois, du jardinage, et des jeux en groupe d’enfants.

11h45-12h : temps calme : les enfants choisissent un livre ou écoutent de la musique.

Le repas et le repos

12h-12h45 : préparation du repas, repas, toilette : quand les enfants ont fini de déjeuner, il va aux toilettes puis lit dans son lit pour se préparer à la sieste.

12h45-13h : activités calmes avant la sieste : histoire, chanson d’un parent, musique calme, ou histoire sur CD.

13h-15h : sieste : quand les enfants se réveillent, ils lisent ou jouent à des jeux calmes tels que puzzles ou loto sur leur couette (les enfants qui ne se dorment pas ou se réveillent tôt sont emmenés dans une autre pièce pour des jeux libres avec livres, jeux de cartes, et autres activités calmes).

L’après-midi

15h-15h30 : collation et préparation pour aller dehors.

15h30-16h30 : jeux en plein air : les enfants choisissent entre structures à grimper, jouets à roues, balles, cerceaux, le bac à sable, travail dans les bois, jardinage, et jeux en groupe d’enfants.

16h30-17h15 : jeu libre : ils choisissent entre art (activité nécessitant un temps minimal de rangement), jeux de construction, coin poupées, coin bibliothèque, et jeux de carte.

17h15-18h : rangement : après le rangement, les parents planifient des activités calmes telles que jeux de carte, chansons, jeux de doigts, musique, histoires, et colorier. Les enfants plus âgés peuvent aider les parents à préparer la journée suivante.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×