Montrer de l'affection

Montrer de l'affection

"Mon fils Asperger refuse d'être touché. Il dit qu'il n'aime pas ça. C'est vraiment dur d'avoir un enfant auquel vous ne pouvez pas faire de câlin, embrasser ou prendre dans vos bras. Est-ce courant pour les Aspies de ne pas montrer ni recevoir d'affection ?"

Bien que cela puisse arriver, c'est rare pour les enfants Asperger et autistes de haut niveau de tout le temps "refuser" d'être touché - dans toutes les situations. Par contre, il est assez courant pour ces enfants d'avoir des problèmes de sensibilité tactile, qui peut les faire éviter certains types de contact physique avec les autres dans certaines situations. MAIS... cela n'a vraiment rien à voir avec l'incapacité - ou l manque de désir - de montrer ou recevoir de l'affection. Les enfants Asperger sont les personnes les plus affectueuses que je connaisse ! Donc ne faites pas l'erreur de prendre le manque d'intérêt pour le contact physique de votre fils comme une insulte personnelle.

Un des mythes les plus envahissants qui entoure les Asperger est qu'un enfant qui l'a ne montrera jamais d'affection et n'accepte pas d'avoir de l'affection de quiconque. Il y a eu des centaines d'histoires de parents emmenant leur enfant chez un psychologue et de médecins leur disant quelque chose comme, "Votre enfant ne peut pas être autiste car il vous fait un câlin ici et maintenant."

Alors que cette évaluation est incorrecte, des études ont montré que les enfants Asperger ont un toucher diférent des enfants neurotypiques, et c'est de là que vient le mythe que les enfants autistes n'aiment pas être touchés.

Le syndrome d'Asperger peut être de léger à sévère. Un point important à retenir en gérant un enfant Asperger est que tout le monde est différent et réagit à presque tout différemment.

Voici quelques conseils pour montrer de l'affection à votre fils Asperger :

1. Pour quelques enfants Asperger, un simple câlin aléatoire peut être une surcharge sensorielle. Ils peuvent devenir agités, énervés ou même violents s'ils sont touchés sans qu'ils s'y attendent. Vous aurez probablement besoin de faire des essais pour câliner et toucher votre fils. Il peut réagir à certaines méthodes de manière positive, d'autres non. Vous devez essayer et voir.

2. Si vous pensez que votre fils a besoin d'un câlin, plutôt que d'aller dans son espace personnel et de lui en faire un, baissez-vous à sa hauteur et ouvrez les bras. Souriez, faites-lui savoi que vous l'aimez et voyez la réponse. S'il ne se joint pas au câlin, ne soyez pas vexé. Ce n'était peut-être pas le bon moment.

3. Si votre fils est trop sensible au toucher pour montrer de l'affection, vous pouvez essayer le renforcement positif. Des choses comme un simple doigt levé accompagné d'un sourire et d'un compliment peuvent lui faire savoir qu'il est aimé et que ce qu'il a fait était bien. Vous pouvez aussi lui proposer un câlin dans cette situation - et il risque de vous en faire un.

4. Vérifiez que tout le monde est à la même page. Si vous voulez que votre fils devienne plus affectueux, vous n'avez pas besoin d'un frère ou soeur, enseignant ou grand-parent qui ne connaît ou ne comprend pas les limites de votre fils réduisant tout votre travail à néant. Si vous avez commencé un programme d'affection avec lui, vérifiez que toute personne qui pourrait le toucher connaît les règles.

La cohérence et la répétition sont cruciales pour les enfants Asperger, et cela s'applique aussi à ces situations. Connaître une maladie aussi déroutante que le syndrome d'Asperger peut être l'affaire de toute une vie. Pour beaucoup de parents, le problème de l'affection peut être le plus gros. Mais avec de la patience et en suivant votre enfant et pas vous, vous pourrez vous lier à votre fils de manière profonde et significative.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site