Développer la sociabilisation

 

 Angela Ver Ploeg est venue en Alaska en 2000 pour travailler comme psychologue scolaire, après des années de travail similaire dans l’Ohio et le Tennessee. Elle a una maîtrise, et un diplôme additionnel de spécialiste d’éducation. Ver Ploeg s’est immergée dans le monde des enfants et adolescents ayant le syndrome d’Asperger, et dans leur vie de tous les jours à l’école et à la maison. Son étude intensive des Asperger a fait d’elle une experte et une innovatrice dans les programmes de traitement qu’elle recommande aux parents et professeurs. Sa vision des traits des Asperger est complexe et souvent profonde, mais ses suggestions pour les familles ont une simplicité et une faisabilité encourageantes.

Quand on lui demande ce qu’il est des étudiants Asperger qu’elle suit, Ver Ploeg dit qu’ils rencontrent souvent beaucoup de problèmes. Par exemple, un étudiant très brillant lui a été emmené car il a été exclu pour les six dernières semaines d’école – et c’était la troisième année de suite où il s’est fait exclure. Pour ces étudiants, la frustration monte souvent car ils ne savent pas bien gérer le stress. Une grande partie du stress auxquels ils font face implique leur incapacité à lire les signaux des autres aussi bien que les autres les lisent ; et par conséquent, ils font souvent des erreurs sociales et sont brutalisés. Mais plutôt que de voir les élèves Asperger comme indifférents à leur inaptitude sociale, Ver Ploeg dit que les enfants Asperger de ne serait-ce que huit ans souffrent de leur solitude. Un enfant de huit ans lui a dit, « Je ne peux pas me faire des amis. Je n’ai pas d’amis. » C’est seulement plus tard, à mesure que ces enfants grandissent, qu’elle les voit s’ajuster, et s’adapter au manque d’une vie sociale complète. Elle est certaine qu’à tous les âges, ils s’intéressent très fort aux autres, même s’ils ont souvent de grandes difficultés à exprimer leurs sentiments.


  • L’environnement scolaire

L’école peut exacerber ces problèmes, ou ils peuvent soulager certaines des difficultés que les enfants et adolescents Asperger rencontrent. Ver Ploeg raconte l’histoire d’un jeune garçon qui était parmi 800 élèves dans un gymnase – surveillés par un enseignant. Un grand groupe de garçons a commencé à embêter le garçon Asperger, le taquinant sur le fait qu’il se cache dans un coin. Finalement, il a pris un gros morceau de béton et le leur a lancé. Il a été puni, et envoyé chez le directeur. Mais personne n’y a envoyé ceux qui l’embêtaient. Clairement, cette école était inutile, et aurait dû gérer l’incident différemment. Ver Ploeg dit qu’une simple salle, permettant à l’enfant Asperger de se retirer de ce qui a semblé une situation menaçante et déroutante, aurait pu suffire à résoudre le problème. Les salles sécurisantes données en portes de sortie pour les moments de stress social, proposent une solution simple et faisable.

Certaines écoles plus petites, telles que certaines des écoles rurales où Ver Ploeg travaille en Alaska, ont moins de problèmes car car elles pratiquent une éthique d’intégration. Parce que tous les étudiants et enseignants se connaisent (et peut-être en partie grâce à la culture locale qui met l’accent sur la communauté), il y a plus d’intégration. Les étudiants s’habituent aux gens, et utilisent des expressions comme, « C’est toujours lui (ou elle) » Dans ces écoles d’intégration, les moqueries sont adressées par le groupe entier. Les enfants peuvent même expliquer la situation. L’intégration donne l’acceptation qui fait de bonnes relations.

 

  • Diagnostic

Diagnostiquer des élèves Asperger et désigner un programme adapté à leurs besoins peuvent utiliser la créativité des enseignants et des spécialistes. Les diagnostics de syndrome d’Asperger sont loin d’être clairs, il y a un certain nombre de faux diagnostics, et parfois même des diagnostics corrects ne sont pas certains. Ver Ploeg recherche une combinaison de facteurs, incluant maladresse physique, comme marcher sans balancer les bras ou une démarche non naturelle, mauvaise écriture, manque de contact oculaire, problèmes non-verbaux, et la présence de plus de problèmes sociaux que tous les enfants ont. Souvent d’autres membres de la famille nucléaire ou élargie ont le syndrome d’Asperger ou des symptômes. Le label « trouble du spectre autistique » peut contrarier une famille, mais peut aider un enfant à avoir plus de services. Elle a vu une augmentation des diagnostics de syndrome d’Asperger ces dernières années, car la maladie a gagné en reconnaissance, et peut-être à cause d’autres facteurs.

Dans un livre récent, Les esprits ordinaires : refaire le monde de l’autisme, l’anthropologue Roy Richard Grinker dit que ses recherches montrent que plutôt qu’une épidémie d’autisme, il y a tout simplement un grand changement dans l’efficacité des diagnostics de troubles du spectre autistique, dont une augmentation des diagnostics de maladies plus légères comme le syndrome d’Asperger. Ver Ploeg fait remarquer que la recherche qui place le syndrome d’Asperger dans la catégorie des troubles du spectre autistique est bancale. Alors que certains symptômes d’Asperger semblent similaires aux symptômes de l’autisme classique, Ver Ploeg note qu’il n’y a pas de conclusion qu’Asperger fait partie du spectre. En fait, elle dit que les étudiants Asperger montrent souvent une réelle connectivité émotionnelle, dont une capacité à éprouver de l’empathie qui est moins caractéristique de l’autisme ; les difficultés que les étudiants Asperger rencontrent sont liés à des problèmes de communication non-verbale, et des problèmes d’interactions sociales, plus qu’une déconnexion. mais peu importe le fait qu’il y ait une épidémie de syndrome d’Asperger, ou simplement un plus grand nombre de diagnostics corrects, les écoles doivent donner des programmes adéquats qui permettent à ces enfants d’apprendre et réussir. Alors que Ver Ploeg a des réserves sur le fait qu’Asperger soit ou non une véritable forme d’autisme, elle reconnaît que le diagnostic de trouble du spectre autistique aide à avoir des services pour ces enfants.

 

  • Programmes scolaires pour le syndrome d’Asperger

Les meilleurs programmes scolaires s’adaptent aux besoins de tous les étudiants, incluant les Asperger, et cela peut vouloir dire, pour les élèves Asperger, beaucoup dévier du parcours scolaire et se concentrer sur des domaines qui les intéressent, et intellectuellement stimulants. Si l’école est amusante et pleine de défis pour ces élèves, et qu’ils ont l’opportunité de partager leurs intérêts spéciaux, ils réussiront mieux à la fois scolairement et socialement. Parce que beaucoup d’étudiants Asperger sont aussi très brillants, l’école peut devoir faire des efforts supplémentaires pour s’adapter à leurs besoins à l’école. Ver Ploeg emmenait un élève au lycée une heure par jour pour les cours d’algèbre quand il n’était encore qu’au primaire. Former à la socialisation peut être un défi en plus pour les écoles ordinaires, mais plusieurs approches peuvent bien marcher, dont apprendre des techniques de résolution de problèmes, des séances hebdomadaires d’apprentissage social, et filmer les étudiants puis les laisser se regarder, pour qu’ils puissent faire progressivement des ajustements à leur c omportement social. Les problèmes d’intégration sensorielle peuvent être un problème important pour beaucoup d’enfants et adolescents Asperger ; pour qu’ils s’adaptent pleinement à la classe, il est souvent utile d’autoriser ces élèves à ne pas être devant une fenêtre trop lumineuse, ou à porter des casques, ou des lunettes noires. Les parents doivent être pleinement impliqués dans les besoins de leur enfant à l’école, et doivent rencontrer le personnel scolaire pour le PAI et faire partie du suivi.

 

  • L’environnement familial

L’environnement familial peut aussi auder ou gêner l’enfant ou adolescent Asperger. Ver Ploeg dit qu’elle a vu des familles merveilleuses, où les enfants trouvent un amour inconditionnel, et des limites fermes qui donnent des structures nécessaires à leur vie. Elle a illustré son point de vue avec une histoire sur une famille qu’elle connaît. Quand elle parle avec le père, il dit de son fils, « Oh, il est merveilleux – bien sûr il est différent des autres enfants, mais c’est notre garçon. » Cette famille est très structurée, a un calendrier accroché au mur avec les activités de leur fils, et l’avertissent si des changements arrivent. Ils l’emmènent régulièrement après l’école à des activités physiques telels que la natation. Les parents donnent beaucoup d’énergie et d’amour à leur enfant, mais en même temps, lui donne beaucoup de structure. Cela peut être un défi pour les familles de soutenir autant, mais les efforts paient. Certains environnements familiaux sont si bien adaptés à l’enfant que le syndrome d’Asperger n’est pas remarqué.

L’un des moyens les plus importants par lequel les parents peuvent soutenir – et faire la distance entre l’école et la maison – est d’organiser des moments de jeu où les parents peuvent être présents pour aider à faciliter les interactions sociales si besoin est. Les visites d’amis semblent être meilleures quand un parent est impliqué et donne des activités très structurées que tout le monde aimera. Par exemple, se porter volontaire pour être chef scout est une manière d’organiser des activités dans un environnement social structuré.

Si les parents, les enseignants, et le personnel scolaire peuvent trouver des moyens pour respecter les besoins spéciaux et capacités des enfants Asperger, ces enfants auront de grandes chances de trouver leur place dans le monde asulte plus tard. Dans les écoles, respecter doit prendre la forme d’accepter les différences des élèves Asperger, tout autant que de programmes de soutien pour ces besoins et capacités différents. Dans le cas des parents, Ver Ploeg souligne l’importance d’un amour inconditionnel pour l’enfant unique qu’ils ont, et de donner un environnement structuré et constant. Les interventions précoces doivent aider ces jeunes élèves à aimer l’école, et à réfléchir à leur avenir. Alors que beaucoup ont une période difficile à l’adolescence, avec du soutien ils peuvent souvent avoir un avenir plein de brillantes possibilités.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site