Le contact oculaire

Le contact oculaire

Sachez qu’un enfant Asperger ne réussira pas aussi bien que vous ne le voulez à répondre à votre attente qu’il regarde dans les yeux. Beaucoup de parents demandent à leur enfant neurotypique de les regarder directement dans les yeux en disant quelque chose comme, « Regarde-moi quand je te parle. » La société a enraciné la croyance que si vous regardez quelqu’un dans les yeux dans une conversation, vous l’écoutez bien. Le contraire est que pour l’enfant Asperger, le contraire peut tout aussi bien être vrai.

L’enfant Asperger qui est à l’autre bout de la pièce et semble ne pas vous écouter peut avoir tout entendu ce que vous dites, à l’opposé de l’enfant qui regarde tout le temps dans les yeux pour « prouver » qu’il est attentif. Pourquoi cela ? Souvenez-vous que votre enfant est très, très visuel pour assimiler les informations. Quand vous parlez, votre visage est en mouvement constant et il y a beaucoup, beaucoup de distractions visuelles, comme vos yeux et vos lunettes, vos cheveux, vos bijoux, votre bouche, votre salive, votre langue, et vos dents, et vos habits, pour ne pas mentionner d’autres facteurs contribuants comme votre haleine et votre parfum.

Important

Dans certaines cultures c’est une marque de respect de ne pas regarder les gens dans les yeux dans une conversation. La prochaine fois que quelqu’un ne vous regarde pas dans les yeux, prêtez attention aux pensées que vous avez à l’esprit. Vous pouvez réaliser que tout ou partie de vos pensées négatives sont socialement conditionnées.

Votre enfant sera considérablement peinalisé s’il doit faire attention et d’écouter s’il est distrait par ces détails visuels. Il devra obéir à la convention sociale de regarder tout le temps dans les yeux quand il n’est pas chez lui. Veillez à être flexible quand il s’agit de contact oculaire direct, surtout en donnant des ordres. Votre enfant peut vous surprendre. Si le contact direct est non-négotiable dans votre famille, trouvez un compromis en :

-rendant le contact oculaire direct attrayant, comme en tenant un objet qu’il aime directement au visage, en demandant le contact oculaire,

-acceptant son besoin de regarder furtivement, de regarder au loin, puis de se remettre à vous regarder,

-acceptant son approximation s’il regarde vos oreilles, votre bouche, ou un autre endroit de votre visage quand vous lui parlez,

-acceptant son besoin de ne pas regarder vos yeux pour formuler une réponse bien structurée.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×