Les enfants Asperger et la faible tolérance à la frustration

Les enfants Asperger et la faible tolérance à la frustration

Je me demandais simplement... Ma fille de 9 ans (qui a été diagnostiquée autiste, mais mon médecin qui n’aime pas mettre les gens dans des catégories, dit qu’elle pourrait être Asperger !) n’a pas de crises agressives... ce sont plutôt des crises de pleurs déprimés. Comme quand je lui ai demandé de ranger sa chambre, et que je lui expliquais que si elle la rangeait elle n’aurait plus à le faire. Quand je le lui ai dit (je ne crie jamais ni ne dis de gros mots, je vous le promets) elle s’est mise à pleurer, en poussant les choses, en se battant avec les tiroirs. Je suis ensuite revenue après avoir fait autre chose dans la maison, et l’ai trouvée allongée par terre avec sa couverture de confort. Elle regarde maintenant un film dans sa chambre, s’est déshabillée et est au lit avec l’un des rideaux fermés. Je lui ai demandé ce qui n’allait pas... Mais elle ne semble jamais savoir comment elle se sent, et dit juste qu’elle est malade. Elle dit que je lui ai dit de faire trop de choses. (Nous avons été au supermarché il y a une demi-heure.) Cela ressemble-t-il à une crise ? Elle n’est jamais agressive, juste émotionnellement déséquilibrée, pleure facilement, semble souvent déprimée. J’espère que quelqu’un peut m’aider. J’ai peur de faire mal les choses !

On dirait qu’ils réagissent faiblement aux petites choses, mais c’est un fait que les enfants Asperger ont un faible contrôle de leurs émotions et sont facilement frustrés. C’est là qu’ils ont besoin de votre aide et de l’aide de gens qualifiés dans les émotions.

Posez vous ces questions sur la frustration de votre enfant :

-Jette-t-il les objets et blesse les autres ?

-Se replie-t-il dans un endroit où il se sent en sécurité ?

-Crie-t-il en pleurant ?

-Comment votre petit montre-t-il sa frustration ?

-Que faites-vous quand il se sent frustré ?

-Donnez-lui du temps en solitaire pour la gérer ?

-Prenez-le-vous personnellement, ou vous ruez-vous à chaque fois pour le calmer quand il est au bord de pleurer ?

-Vaut-il mieux parler du problème ou le laisser ?

Les pères et les mères ne veulent pas passer beaucoup de temps à discuter de la brosse à dents qui a disparu (par exemple) et de comment l’enfant aurait fait s’il y avait des problèmes plus graves dans la maison.

Les enfants Asperger ont une faible tolérance à la frustration. On comprend qu’il vient d’un manque de compréhension de leurs sentiments. Ils sont incapables d’identifier et d’exprimer ce qu’ils ressentent, donc ils gardent les « mauvais » sentiments pour eux. Les parents voient leur excès venir d’un coup. Il est important que nous ne les prenions pas personnellement même quand ils sont très durement dirigés contre nous. Les enfants Asperger veulent dire ce qu’ils ont dans la tête, et ils ne savent pas comment bien le dire ou alors ils interprètent mal leurs pensées.

Donc que font les parents pour aider ces petits qui ont ces frustrations ?

Si l’enfant montre un comportement menaçant et semble incapable de le contrôler, l’emmener voir un professionnel est la meilleure approche s’il n’en voit déjà pas un. Un thérapeute peut donner des techniques pour que l’enfant gère ses sentiments. Il peut aussi donner aux parents de bons outils pour aider leur enfant à les gérer. Il existe aussi des médicaments qu’un médecin peut prescrire pour calmer ces crises.

Un enfant qui est visiblement frustré mais n’est pas particulièrement menaçant ou violent a quand même besoin d’aide et les parents peuvent en parler. On peut parler avec un enfant plus âgé de ce qui a déclenché l’accès et comment ils peuvent gérer la frustration la prochaine fois. Il est important que ces discussions soient tenues calmement. Si l’enfant se sent accusé ou menacé, il n’est pas réceptif à ce que les parents disent et un thérapeute peut être utile pour ces conversations.

Si votre enfant tolère mal la frustration et que cela arrive plus fréquemment, il a besoin d’aide pour comprendre ce qui lui arrive. Ce genre d’aide peut venir d’un grand nombre d’endroits et les acteurs les plus importants sont les parents. Ne le prenez pas personnellement, comprenez plutôt qu’il libère ses « mauvais » sentiments et ne réalise pas ce qu’il fait.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site