Le syndrome d'Asperger

Hans Asperger a publié en 1944 la première description de ce qui est devenu le «syndrome d’Asperger».

 
Il a décrit une série de comportements connus sous le nom de «psychopathologie autistique» qui incluait une difficulté à ressentir de l’empathie, se faire des amis, des conversations dans un seul sens,une tendance à devenir obsédé par un sujet, et une certaine maladresse de mouvement.
 
Asperger a appelé les enfants présentant ces comportements des «petits professeurs» car ils pouvaient parler sans fin et dans les détails des sujets qui les intéressent. Ces petits professeurs peuvent démontrer une incroyable mémoire des dates, des noms, et des événements. Un parent riait du fait que son enfant de 10 ans connaissait le nom scientifique des choses de tous les jours - du sucre aux arbres de l’arrière cour - il insiste pour parler des choses en utilisant la nomenclature scientifique.
 
Le syndrome d'Asperger est considéré comme une forme d’autisme de haut niveau. Les résultats pour les enfants Asperger tendent à être beaucoup plus positifs, beaucoup devenant des experts dans leur domaine de prédilection. Parce qu’une grande partie du travail d’Asperger a été perdue durant la Seconde Guerre mondiale, le trouble du spectre autistique n’était pas très connu jusque dans les années 80 quand Lorna Wing, une chercheuse Britannique, a publié un essai appelé "Le syndrome d’Asperger : un diagnostic clinique", en 2006 marque le 100éme anniversaire d’Hans Asperger et le 25éme anniversaire de la publication de Lorna Wing. Au cours des 20 dernières années, beaucoup de parents ont reconnu que leur enfant, originellement diagnostiqué «autiste» était en fait un enfant Asperger.
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site